le-dernier-des-notres

Titre : Le dernier des nôtres
Auteur : Adelaïde de Clermont-Tonnerre
Éditeur : Grasset
Date de publication : 17 août 2016
Récompenses : Grand Prix de l’Académie française

Synopsis : Manhattan, 1969 : un homme rencontre une femme. Dresde, 1945 : sous un déluge de bombes, une mère agonise en accouchant d’un petit garçon. Adélaïde de Clermont Tonnerre nous fait traverser ces continents et ces époques que tout oppose : des montagnes autrichiennes au désert de Los Alamos, des plaines glacées de Pologne aux fêtes new-yorkaises, de la tragédie d’un monde finissant à l’énergie d’un monde naissant… Deux frères ennemis, deux femmes liées par une amitié indéfectible, deux jeunes gens emportés par un amour impossible sont les héros de ce roman tendu comme une tragédie, haletant comme une saga. Vous ne dormirez plus avant de découvrir qui est vraiment « le dernier des nôtres ».

Note 2.0

Il est facile de trouver la solution quand les années ont passé, mais c’est dans le brouillard du présent que les décisions se prennent.

Voilà encore un roman qui ne restera pas dans ma mémoire. Partant d’un sujet fort, le roman d’Adélaïde de Clermont-Tonnerre accouche d’une histoire à l’eau de rose franchement mièvre, aux personnages manquant de consistance et souvent caricaturaux. On frise même l’accident total avec une fin aussi improbable qu’involontairement ridicule. Dommage, parce que le sujet aurait pu être vraiment passionnant avec un peu plus de crédibilité.

Ce page-turner (comme le fut en son temps « La vérité sur l’affaire Harry Québert ») a reçu le grand Prix de l’Académie Française… Inquiétant, non ? Ces honorables élus ont-ils toute leur tête ?