dalida

Titre : Dalida
Scénario : Lisa Azuelos (avec la collaboration d’Orlando)
Réalisateur : Lisa Azuelos
Acteurs principaux : Sveva Alviti, Riccardo Scamarcio, Jean-Paul Rouve, Nicolas Duvauchelle, Vincent Pérez, Alessandro Borghi, Niels Schneider, Brenno Placido, Valentina Carli, Patrick Timsit
Date de sortie française : 11 janvier 2017

Synopsis : De sa naissance au Caire en 1933 à son premier Olympia en 1956, de son mariage avec Lucien Morisse, patron de la jeune radio Europe n°1, aux soirées disco, de ses voyages initiatiques en Inde au succès mondial de Gigi l’Amoroso en 1974, le film Dalida est le portrait intime d’une femme absolue, complexe et solaire… Une femme moderne à une époque qui l’était moins … Malgré son suicide en 1987, Dalida continue de rayonner de sa présence éternelle.

Note 3.5

Le regard des autres sur elle a toujours été important.

Ce biopic sur Dalida est une excellente surprise.

Et surtout la découverte d’une formidable actrice qui nous bouleverse par la justesse de son interprétation, la débutante Sveva Alviti qui illumine le film de Lisa Azuelos. Appuyée aussi par d’excellents seconds rôles comme Riccardo Scamarcio, Jean-Paul Rouve ou Nicolas Duvauchelle (à voir dans des tenues extravagantes !), la réalisatrice de « Lol » s’attache à montrer en parallèle le succès phénoménal de la chanteuse et sa vie intime et amoureuse jalonnée des malheurs qui fragiliseront la star. Le contraste est saisissant et terrible. Lisa Azuelos, dont j’avais peu aimé les précédents films, signe un biopic parfois brouillon, notamment dans la chronologie et quand bien même les fans de la chanteuse y trouveront des erreurs ou lui reprocheront de montrer Dalida comme une croqueuse d’hommes, ils ne pourront rien dire sur Sveva Alviti qui s’approprie le rôle avec un sacré talent.

Après Piaf, Coluche, Gainsbourg et Claude François, un biopic qui mérite l’attention.

À voir 3.5 4.0