cigarettes-et-chocolat-chaud

Titre : Cigarettes et chocolat chaud
Scénario : Sophie Reine et Gladys Marciano
Réalisateur : Sophie Reine
Acteurs principaux : Gustave Kervern, Camille Cottin, Héloïse Dugas, Fanie Zanini, Franck Gastambide, Mathieu Métral
Date de sortie française : 14 décembre 2016
Récompenses : Prix des Enfants Terribles du Meilleur film au Festival international du film de Gijon ; Prix spécial du Jury pour Héloïse Dugas au 21ème Festival des Avant-Premières de la Ville de Cosne

Synopsis : Denis Patar est un père aimant mais débordé qui se débat seul avec l’éducation de ses filles, Janis 13 ans et Mercredi 9 ans, deux boulots et une bonne dose de système D. Un soir Denis oublie, une fois de trop, Mercredi à la sortie de l’école. Une enquêtrice sociale passe alors le quotidien de la famille Patar à la loupe et oblige Denis à un « stage de parentalité ». Désormais les Patar vont devoir rentrer dans le rang…

Note 3.5

Monsieur Patar n’a pas respecté ses engagements.

Chez les Patar, on est soudé, quitte à déplaire. Mais un jour, les services sociaux viennent pointer leur nez. Il va falloir se montrer à la hauteur pour éviter le placement des deux fillettes.

Il y a des films comme cela qui viennent vous surprendre par leur justesse et leur franchise. « Cigarettes et chocolat chaud » en est le parfait exemple. Première réalisation de Sophie Reine, le film qui fait l’éloge de la différence et du non conformiste vient vous cueillir au détour d’une phrase, d’un regard, et ça fait chaud au cœur. On pense au cinéma de Wes Anderson ; ton décalé, couleurs chatoyantes, personnages terriblement attachants dans leurs maladresses. Gustave Kervern est décidément épatant, et les deux jeunes actrices aussi. Le trio nous plonge dans l’émotion sans verser dans la sensiblerie.

Une jolie surprise de fin d’année qui mérite de rencontrer un large public.

À voir 3.5 4.0