love-story-a-liranienne

Titre : Love story à l’iranienne
Scénaristes et dessinateurs : Jane Dexard et Deloupy
Éditeur : Delcourt (collection Mirages)
Date de publication : 13 janvier 2016

Synopsis : Les jeunes Iraniens rêvent-ils encore d’en finir avec le régime ? Comment se rencontrer dans cette société qui ne le permet jamais ? Comment flirter ? Comment choisir sa femme ou son mari ? Malgré la tradition, malgré le régime. Des journalistes ont interviewé clandestinement de jeunes Iraniens pour donner un éclairage politique et social. Comment échapper à la police pour vivre sa love story ?

Note 4.0

Hassan Rohani, présenté comme réformateur, a remporté la présidence en 2013. Les lois et la répression ne se sont aucunement assouplies. Selon Amnesty International, du 1er janvier au 15 juillet 2015, il y a eu en Iran autant d’exécutions par pendaison que pour tout 2014.

Belle découverte avec cette « Love story à l’iranienne ». Jane Deuxard, pseudonyme d’un couple de journalistes qui travaille clandestinement en Iran, est allé à la rencontre de la jeunesse iranienne pour témoigner de leurs privations de liberté, notamment celle d’aimer. La parole libérée malgré les dangers potentiels donne bien évidemment toute la sève à ce bel album graphique. Devant ces témoignages, on reste sidéré devant les interdits et admiratifs devant le courage de ces jeunes gens pour qui la révolution de 2009 n’a malheureusement pas eu les conséquences espérées. Il faut dire qu’avec Ahmadinejad au pouvoir, difficile d’espérer une ouverture des droits qui nous semble indéfectibles, de même qu’avec l’arrivée de Rohani ensuite, malgré un espoir de réforme des Occidentaux. Les dessins de Deloupy, très expressifs, apportent un plaisir supplémentaire à ce bel ouvrage.

love-story-a-l-iranienne_3

L’amour plus fort que tout : Gila, Saeedeh, Omid, Leïla et les autres en sont de parfaits exemples. Des portraits attachants, à lire bien évidemment.