iroquois

Titre : Iroquois
Scénariste et dessinateur : Patrick Prugne
Éditeur : Daniel Maghen
Date de publication : 2016 (septembre)

Synopsis : En 1608, Québec n’est qu’un nom griffonné sur une vague carte d ‘Amérique du Nord, une grande bâtisse fortifiée construite sur les rives du Saint Laurent où une quarantaine d’âmes s’apprêtent à passer leur premier hiver. Samuel de Champlain saura imposer un climat de paix et de confiance entre nations amérindiennes et Français. De ces relations naîtra un commerce florissant. Ce juteux commerce ne dure qu’un temps… Les raids meurtriers incessants que mènent les Iroquois dans la vallée du Saint Laurent contre les convois de pelleterie hurons ou algonquins exaspèrent très vite la petite communauté française. Soucieux de consolider l’alliance faite avec ses alliés amérindiens, Champlain prend le sentier de la guerre à leurs côtés et part pour l’Iroquoisie.

Note 4.0

J’ai entendu vos tambours. J’ai entendu vos chants de guerre. Je vous attends !

 

Canada. Début du XVIIe siècle. Samuel de Champlain est chargé d’administrer au nom du roi ce qu’on appelle à l’époque la « Nouvelle France » et en particulier la naissante mais déjà prospère ville de Québec. Certaines tribus autochtones se sont déjà habituées à la présence des Européens et ont même commencé à forger avec eux des alliances avantageuses. C’est notamment le cas des Hurons ou encore des Algonquins qui ont tous deux maille à partir depuis des années avec une redoutable tribu iroquoise, les Agniers. Afin de venir en aide à leurs alliés sur place (et surtout pour ne pas risquer de perdre le monopole du commerce des fourrures en Nouvelle-France), les Français commettent alors l’erreur de s’immiscer dans un conflit local. L’événement est resté dans les mémoires comme la « bataille du lac Champlain » et aura dans les années à venir de graves conséquences sur les relations entre les colons européens et une partie des tribus amérindiennes. C’est ce moment décisif de l’histoire de la colonisation du Canada qu’a choisi de nous relater Patrick Prugne qui n’en est pas à son premier essai sur le sujet puisqu’on lui doit également deux autres albums consacrés aux Amérindiens (« Canoë Bay », « Frenchman » et « Pawnee ») se déroulant respectivement aux XVIIIe et XIXe siècles.

patrick-prugne

Le scénario nous entraîne au fil de l’eau, le long du Saint-Laurent et de ses affluents, vers des territoires encore inconnus des Français qui profiteront de l’expédition pour parfaire leur connaissance de la région et en renommer certains endroits (dont évidemment le lac Champlain). Si le voyage possède autant d’attraits pour le lecteur, c’est avant tout par la qualité des graphismes de Patrick Prugne qui nous fait partager sa vision du « Nouveau Monde » tel qu’on se l’imagine au moment des toutes premières expéditions européennes. Nous voici à notre tour subjugué par cette abondance de vert, de vie et surtout par ce silence qu’on perçoit très nettement tout au long de la traversée. Un calme qu’on trouverait d’ordinaire apaisant mais qui, dans le contexte présent, prend un aspect plus inquiétant et ajoute encore à la tension ambiante. Outre la beauté des paysages qui nous donne un aperçu intéressant de la diversité de la faune et de la flore locales, ce sont les représentations des différentes tribus autochtones qui permettent le complet dépaysement du lecteur. Le contraste entre les imposants guerriers décorés de plumes et peintures, vivant en harmonie avec leur environnement, et les Français, engoncés dans leur armure de métal et évoluant avec difficulté dans ce milieu hostile, est notamment saisissant.

iroquois-planche-2

Patrick Prugne nous donne avec ce nouvel album un magnifique aperçu de « l’Iroquoisie » du XVIIe siècle tout en mettant en lumière un épisode important et pourtant assez méconnu de l’histoire du Canada. Nous avons d’ailleurs eu la chance de rencontrer l’auteur lors d’une rencontre organisée par la librairie Bulles du Mans à l’occasion de laquelle nous avons pu repartir avec une petite dédicace…

cimg6115

Autres critiques : Bianca (Des livres, des livres)