cezanne-et-moi

Titre : Cézanne et moi
Scénario : Danièle Thompson
Réalisateur : Danièle Thompson
Acteurs principaux : Guillaume Canet, Guillaume Gallienne, Alice Pol, Deborah François, Sabine Azéma, Isabelle Candelier, Gérard Meylan, Freya Mavor, Laurent Stocker, Christian Hecq
Date de sortie française : 21 septembre 2016

Synopsis : Ils s’aimaient comme on aime à treize ans : révoltes, curiosité, espoirs, doutes, filles, rêves de gloires, ils partageaient tout. Paul est riche. Emile est pauvre. Ils quittent Aix, « montent » à Paris, pénètrent dans l’intimité de ceux de Montmartre et des Batignolles. Tous hantent les mêmes lieux, dorment avec les mêmes femmes, crachent sur les bourgeois qui le leur rendent bien, se baignent nus, crèvent de faim puis mangent trop, boivent de l’absinthe, dessinent le jour des modèles qu’ils caressent la nuit, font trente heures de train pour un coucher de soleil… Aujourd’hui Paul est peintre. Emile est écrivain. La gloire est passée sans regarder Paul. Emile lui a tout : la renommée, l’argent une femme parfaite que Paul a aimé avant lui. Ils se jugent, s’admirent, s’affrontent. Ils se perdent, se retrouvent, comme un couple qui n’arrive pas à cesser de s’aimer.

Note 3.0

Tu es peut-être un artiste, ça reste à prouver.

Portrait touchant de deux artisteS majeurs (Zola et Cézanne) à travers leurs nombreux tourments, fâcheries, réconciliations.

On pourra reprocher au film une mise en scène inégale, le choix de raconter cette amitié de façon non chronologique, de ne pas donner plus de poids aux seconds rôles (Alice Pol, Deborah François et Freya Mavor auraient méritées plus de place). N’empêche l’histoire se suffit à elle-même pour nous toucher. Les deux Guillaume, Gallienne dans ce rôle d’homme souvent désagréable, mal aimé, mal compris, insatisfait chronique, et Canet, homme introverti plus réfléchi, sont tout les deux excellents. Les joutes verbales sont un des points forts du film. Les splendides décors d’Aix en Provence (le fameux Colorado provençal) et la reconstitution soignée de l’époque rajoutent au plaisir de ce biopic bien meilleur que le laisse supposer les critiques professionnelles.

« Cézanne et moi » est un film classique centré sur l’amitié et la création de deux génies, Danièle Thompson leur rend un bel hommage je crois.

À tenter 2.5 3.0