La loi de la jungleTitre : La loi de la jungle
Scénario : Antonin Peretjatko et Frédéric Ciriez
Réalisateur : Antonin Peretjatko
Acteurs principaux : Vincent Macaigne, Vimala Pons, Mathieu Almaric, Pascal Légitimus, Jean-Luc Bideau, Fred Tousch, Rodolphe Pauly, Philippe Laudenbach
Date de sortie française : 15 juin 2015

Synopsis : Marc Châtaigne, stagiaire au Ministère de la Norme, est envoyé en Guyane pour la mise aux normes européennes du chantier GUYANEIGE : première piste de ski indoor d’Amazonie destinée à relancer le tourisme en Guyane. De mésaventure en mésaventure, on lui affuble un coéquipier. Pas de chance c’est une pin-up. Pire : elle a du caractère.

Note 0.5

Le monde se divise en deux catégories, ceux qui gouvernent et ceux qui dirigent. Toi tu gouvernes.

Voilà un OVNI cinématographique comme on en voit de temps en temps. Dosant humour, absurdité, burlesque et trash avec une égale proportion.

A l’image du pitch ou de la bande annonce tout semble partir dans un joyeux foutoir. De nombreuses critiques saluent l’originalité du projet, il y en a qui lui reconnaissent même une fable politique. On cite Bunuel, Godard : pincez moi je rêve ! Désolé, ces personnages clownesques, cartoonesques ressemblent plus à des nanars des années 70/80 (on pense aux films de Claude Zidi (avec les charlots), ou au films de Max Pécas, c’est dire…). Non pas qu’Antonin Peretjatko n’y ait pas mis tout son talent et sa fantaisie (je ne sais pas à quoi il marche mais c’est visiblement du costaud), mais le minimum d’une comédie c’est de nous faire rire. Et, malheureusement, le film n’y arrive jamais. Vimala Pons (que j’aime beaucoup) et Vincent Macaigne (aussi) ont beau se démener, mouiller le maillot, rien n’y fait. Leur improbable aventure ne nous épargne rien. Ajoutez à cela des seconds rôles grotesques, la palme revenant à Mathieu Amalric, ridicule dans chacune de ses scènes.

Vous l’aurez compris, un film raté et sans le moindre intérêt.

 

À fuir 0.0 0.5 1.0