Echapper

Titre : Echapper
Auteur : Lionel Duroy
Éditeur : Julliard
Date de publication : 2 janvier 2015
Récompenses : Coup de Cœur de la 25ème heure du livre du Mans 2015

Synopsis : « Vous me demandez ce que Susanne a de plus que vous, je vais vous le dire : Susanne est en paix avec les hommes, elle ne leur veut aucun mal, elle n’ambitionne pas de me posséder et de m’asservir, elle aime au contraire me savoir libre et vivant pour que je continue d’être heureux et de lui faire l’amour. Longtemps, longtemps. Vous comprenez, ou il faut encore que je vous explique ? »

Note 3.0

Pourquoi écririons-nous si la vie réelle nous satisfaisait ? La vie réelle est affreusement contrariante…elle ne serait pas supportable sans les livres, ceux que nous lisons et ceux que nous écrivons.

A la suite de la lecture d’un livre, Augustin part en Allemagne puis au Danemark sur les traces du peintre Emil Nodle. Et bien pour une fois, je sors mitigé d’un livre de Lionel Duroy. Pourtant, on retrouve ce double littéraire de l’auteur, Augustin, qui m’avait touché, ému dans ses précédents romans, mais là j’ai éprouvé moins d’empathie pour cet homme qui ressasse ses déboires familiaux et sentimentaux. Il m’a semblé qu’il se donnait par moment le beau rôle (une sorte de Casanova irrésistible), et même si cela lui offre une fin surprenante, cela m’a fait sortir du livre par instant.

Malgré ce bémol, l’écriture fine, intelligente est toujours bien présente et certains passages sont vraiment passionnants. Rien de grave, vous en conviendrez, même si on est en deçà du « Chagrin ».