CE N'EST PAS TOI QUE J'ATTENDAIS C1 OK.indd

Titre : Ce n’est pas toi que j’attendais
Scénariste : Fabien Toulmé
Dessinateur : Fabien Toulmé
Éditeur : Delcourt (collection Encrages)
Date de publication : 2014

Synopsis : Dans la vie d’un couple, la naissance d’un enfant handicapé est un ouragan, une tempête. Quand sa petite fille naît porteuse d’une trisomie non dépistée, la vie de Fabien s’écroule. De la colère au rejet, de l’acceptation à l’amour, l’auteur raconte cette découverte de la différence. Un témoignage poignant qui mêle avec délicatesse émotion, douceur et humour.

Note 4.0

Ce n’est pas toi que j’attendais… mais je suis quand même content que tu sois venue.

 

Après avoir découvert et apprécié « Mal de mère », roman graphique dans lequel Rodéric Valambois relatait son enfance marquée par l’alcoolisme de sa mère, c’est un autre ouvrage autobiographique qui a récemment attiré mon attention : celui de Fabien Toulmé, père de famille ayant lui aussi opté pour la thérapie par l’écriture. Avec « Ce n’est pas toi que j’attendais » l’auteur revient sur l’arrivée de sa deuxième fille, Julia, diagnostiquée peu de temps après sa naissance comme souffrant non seulement de problèmes cardiaques mais aussi et surtout de ce qu’on appelle la « trisomie 21 ». Pour Fabien c’est le choc, d’autant plus que les examens effectués durant la grossesse (mouvementée) de sa femme avaient jusqu’alors écarté toute possibilité de malformation ou de handicap. Ce qui devait être un moment de pur bonheur se transforme ainsi en véritable cauchemar pour le couple qui mettra plusieurs années à surmonter cette épreuve et à accepter telle qu’elle est la petite Julia. Fabien Toulmé revient sur toutes les étapes qui ont jalonné son chemin vers l’acceptation, de sa paranoïa tout au long de la grossesse à propos d’un éventuel handicap de l’enfant jusqu’à l’annonce du diagnostic par les médecins, sans oublier les rendez-vous à n’en plus finir chez le kiné ou l’orthophoniste, les réunions gênantes avec les associations de soutien…

Ce n'est pas toi que j'attendais planche 1

Avec beaucoup d’humour, l’auteur dévoile son état d’esprit de l’époque, sans chercher à se montrer sous son meilleur jour et surtout sans tenter de cacher ou d’enjoliver les pensées les plus sombres ou les plus gênantes qui ont pu lui venir à l’esprit au moment de l’annonce du handicap de sa fille. Contrairement à ce qu’on aurait pu croire, on se prend ainsi à rire à plusieurs reprises des réactions parfois comiques du père auquel on s’identifie sans mal et dont on comprend parfaitement les inquiétudes. L’ouvrage comprend également son lot de scènes émouvantes au cours desquelles on assiste à l’évolution des sentiments du père envers sa fille, de la déception au rejet en passant par la peur et enfin, bien sûr, l’amour. Outre sa narration pleine de sensibilité, l’ouvrage intéresse aussi le lecteur grâce aux nombreux renseignements qu’il fournit concernant la trisomie 21, un handicap finalement plus répandu qu’on le croit et qui suscite aujourd’hui encore quantité de préjugés. On le voit d’ailleurs aux réactions teintées de dégoût et surtout de pitié émanant aussi bien de certains proches que de simples passants. Fabien Toulmé revient d’ailleurs à plusieurs reprises sur les sentiments hostiles qu’ils portaient lui-même aux personnes trisomiques avant la naissance de sa fille.

Ce n'est pas toi que j'attendais planche 2

Un roman graphique bouleversant dans lequel Fabien Toulmé revient sur une période difficile de sa vie, le tout avec sensibilité et surtout une bonne dose d’humour. Difficile de rester indifférent au témoignage touchant de ce père de famille confronté au handicap de son enfant qu’il mettra un peu plus de temps à apprivoiser qu’un enfant « ordinaire » mais à l’amour duquel il ne pourra que succomber. A lire !