Légendes de la garde tome 1

Titre : Automne 1152
Série : Légendes de la Garde, tome 1
Scénariste : David Petersen
Dessinateur : David Petersen
Éditeur : Gallimard
Date de publication : 2008

Synopsis : Depuis la nuit des temps, la Garde protège les souris des mille dangers qui menacent leur existence. Trois de ses membres les plus solides, Kenzie, Saxon et Lieam, découvrent lors d’une mission de routine un noir complot ourdi dans la ville de Barkstone. Trop tard! Lieam est fait prisonnier, les deux autres sont laissés pour mort aux portes de la ville et une armée traîtresse marche déjà vers Lockhaven, la légendaire forteresse de la Garde.

Note 4.5
 
Coup de coeur

Qu’importe l’ennemi, pourvu qu’on ait la cause !

« Acclamons les braves et les preux ! Comme chacun peut chacun luttera, mais la Garde vaincra. » Avec ses « Légendes de la garde », David Petersen plonge ses lecteurs dans un monde sombre et dangereux dont les villes et villages ne doivent leur relative sécurité qu’à la célèbre Garde, troupe d’élite chargée de protéger le royaume et ses habitants depuis des siècles. Un scénario que l’on pourrait être tenté de trouver peu original si les membres de cette fameuse Garde n’était que de simples hommes. Habile, David Petersen a choisi d’en faire des souris. De minuscules mais courageux rongeurs dont la sécurité se trouve sans arrêt menacée, non seulement par un environnement hostile peuplé d’animaux terrifiants mais aussi par des conflits internes qui menacent la stabilité du royaume. Le pari était osé mais le résultat est plus qu’à la hauteur, Petersen parvenant à mettre au point un récit crédible et particulièrement épique, ce qui était loin d’être gagné compte tenu de son choix de protagonistes. En matière de décor, l’auteur pose les bases d’un univers de fantasy certes classique mais néanmoins intéressant, fortement inspiré de l’époque médiévale mais avec ses propres règles, sa géographie et ses légendes.

Légendes de la garde tome 1 planche 1

Bien que l’auteur ne nous en fournisse ici qu’un petit aperçu, on devine que son univers recèle d’une grande richesse et de plus de profondeur que ce qu’on a eu l’occasion de voir dans ce premier tome. Le final offre d’ailleurs d’intéressantes perspectives pour la suite. Parmi les nombreux atouts que possède l’ouvrage il convient également de mentionner la qualité de ses graphismes qui sont tout bonnement superbes. David Petersen est particulièrement efficace dès lors qu’il est question de nous offrir de belles scènes de combat, que ce soit entre deux souris ou contre des adversaires plus impressionnants. C’est d’ailleurs grâce au soin apporté à l’illustration de ces scènes ainsi qu’aux extraits de récits légendaires concernant l’histoire de la Garde qui parsèment ce premier tome que l’ouvrage revêt une telle dimension épique qui ne pourra que ravir les amateurs de fantasy. Rien à redire non plus en ce qui concerne les personnages puisque, malgré la difficulté que représente l’illustration de plusieurs souris suffisamment différentes les unes des autres pour être aisément identifiables par le lecteur, l’auteur/illustrateur parvient sans mal à rendre attachants et aussitôt reconnaissables les différents membres de la Garde qu’il a choisi de mettre en scène ici, qu’il s’agisse du renfrogné Saxon, du sage et efficace Kenzie ou encore du jeune mais prometteur Lieam.

Légendes de la garde tome 1 planche 2

David Peterson dépeint dans ses « Légendes de la Garde » une société animalière anthropomorphe convaincante intégrée à un univers de fantasy plus traditionnel mais néanmoins travaillé. Des héros attachants, une intrigue classique mais bien rythmée, des graphismes attrayants, une bonne dose d’épique : autant d’ingrédients qui font de ce premier volume un véritable coup de cœur. Sus au second volume !

Voir aussi : Tome 2 ; La Hache noire ; Baldwin le brave et autres contes

Autres critiques : AcrO (Livrement) ; Chauncey (Le joyeux monde de Chauncey) ; Lorhkan (Lorhkan et les mauvais genres) ; Lully (Lully fabule)