Au plus près du soleil

Titre : Au plus près du soleil
Scénario : Yves Angelo, François Dupeyron, Gilles Legrand
Réalisateur : Yves Angelo
Acteurs principaux : Sylvie Testud, Grégory Gadebois, Mathilde Bisson, Zacharie Chasseriaud, Thomas Doret
Date de sortie française : 9 septembre 2015

Synopsis : Sophie, juge d’instruction, auditionne un jour Juliette, pour des faits d’abus de faiblesse sur son amant. Elle se rend compte après enquête que la prévenue est la mère biologique de l’enfant qu’elle a adopté. Loin de se dessaisir de l’affaire, Sophie s’acharne contre cette femme. Olivier, son mari, désapprouve son attitude et entre en relation avec Juliette sans lui révéler sa véritable identité. Mais la jeune femme découvre qu’Olivier est le mari de sa juge. Elle ne comprend pas ce qu’il cherche, lui ne peut plus lui révéler la vérité…

Note 1.5

Je pense qu’il faut le dire à Léo. c’est tellement plus simple la vérité.

D’un scénario alléchant, Yves Angelo et ses scénaristes (pourtant c’est François Dupeyron et Gilles Legrand !) accumulent invraisemblances et bourdes. Pourtant ça démarre plutôt bien, avec ces plans serrés sur les personnages qui installent une tension prometteuse. Mais très vite, Angelo lâche la bride et s’appuie uniquement sur ses acteurs. Difficile de croire à la psychologie des personnages et à leurs choix respectifs. C’est d’autant plus dommage que Grégory Gadebois est une nouvelle fois impressionnant et que Mathilde Bisson, en femme fatale perdue et manipulatrice, joue parfaitement l’ambivalence de son rôle. En revanche, Sylvie Testud semble se perdre dans un personnage dont on peine à croire la peur qui la hante. Quant au final grotesque, il n’arrange pas les choses et on le regarde sans aucune émotion.

« Au plus près du soleil » est un thriller vide de tout suspense, tristounet.

À éviter 1.5 2.0