Titeuf 2 L'amour, c'est pô propre

Titre : L’amour, c’est pô propre !
Série : Titeuf, tome 2
Scénariste, Dessinateur et Coloriste : Zep (Philippe Chapuis)
Éditeur : Glénat
Date de publication : 25 août 1993

Synopsis : Si on est amoureux, il faut mettre sa langue dans la bouche d’une fille et puis tourner dedans (pour chercher quelque chose sûrement)… Si on trouve rien, il faut prendre une pelle et puis on lui roule une pelle (enfin, je crois).Enfant des années 90, Titeuf connaît les joies de l’apprentissage du savoir. Comment marche une Game Boy ? Paul Verlaine est-il un écrivain rigolo ? Pourquoi les filles c’est pas fait pareil que les garçons ?… Le chômage c’est quoi ? Bref, le B.A. BA de l’éducation d’un futur grand petit homme défile en une succession de gags succulents. Grand reporter des cours d’écoles,Zep traque le rire avec un zeste de sensibilité et un soupçon de vacherie.

Note 3.5

Si on est amoureux, il faut mettre sa langue dans la bouche d’une fille et puis tourner dedans (pour chercher quelque chose sûrement)… Si on trouve rien, il faut prendre une pelle et puis on lui roule une pelle (enfin, je crois)…


Avec « L’amour c’est pô propre », la série Titeuf prend véritablement son rythme de croisière à travers toujours des histoires fonctionnant de manière indépendante sur chaque page, mais selon des thèmes plus précis à chaque tome. Ici, c’est évidemment l’amour et la sexualité qui sont mis en avant, thèmes premiers pour le jeune Titeuf dans sa découverte du monde qui l’entoure. Les réflexions naturelles de la cour de récré’ nous offrent toujours autant de plaisir et, bizarrement, le héros est peut-être un tout petit peu moins vulgaire que dans le premier tome. Un bien ou un mal, à voir dans les épisodes suivants j’imagine… car ce n’est qu’une « pause » avant les tomes à suivre.

Un album des plus classiques pour la série, où la société et la vie quotidienne vues à travers les yeux d’un enfant bien dans son époque sont cruelles de vérité.

Voir aussi : Tome 1 ; Tome 14