9782258115637

Titre : Les vacanciers
Auteur : Emma Straub
Éditeur : Presses de la Cité Etranger – Romans. Traduit par Virginie Buhl
Date de publication : Juin 2015

Synopsis : C’est l’été, New York est une véritable fournaise mais Franny Post a tout organisé pour quitter Manhattan avec son mari et sa fille Sylvia. Direction Majorque pour quinze jours de rêve. Le prétexte officiel de ces vacances idylliques ? Fêter les trente-cinq ans de mariage du couple et récompenser Sylvia pour son diplôme de fin d’études. Ce sera aussi l’occasion de revoir Bobby, l’aîné de la fratrie installé à Miami avec sa compagne, Carmen. Le soleil, les plages paradisiaques, la bonne nourriture et une somptueuse villa perchée un peu à l’écart sur une montagne promettent une échappatoire aux tensions latentes du quotidien. Pourtant, rien ne se passe comme prévu. Les soucis et les secrets ne restent pas longtemps tapis dans les bagages…

Note 2.0

Une famille n’est jamais qu’un pari sur l’avenir, en fin de compte, chacun souhaite le meilleur pour lui-même comme pour les siens.

Deux semaines de vacances à Majorque, histoire de se ressourcer et d’oublier ses tracas. Soleil, plage, cuisine, farniente c’est cool non ! Oui, mais voilà, la famille Post en a un peu beaucoup (des tracas). Alors éclatement du noyau familial ou sagesse et maturité au final ?

J’avoue être déçu par ces « Vacanciers » qui se lit sans déplaisir mais aussi avec un manque d’intérêt et surtout d’empathie pour les personnages. Pas un brin de sympathie donc pour Franny et Jim, les parents, ni pour Sylvia et Bobby, les enfants, encore moins pour le couple d’amis homo et la petite amie du fiston que personne ne peu encadrer. Des situations convenues, qu’Emma Straub survole trop souvent. Cela m’a laissé de marbre la plupart du temps. On peine à croire ces personnages tant ils sont assez caricaturaux. Et l’on se dit que deux semaines avec cette famille là, c’est beaucoup trop. On aimerait presque retourner au turbin, c’est dire !

Idéal pour la plage, sans plus