The Musketeers saison 2

Titre : The Musketeers, saison 2
Chaine d’origine : BBC
Acteurs : Tom Burke (Athos), Howard Charles (Porthos), Santiago Cabrera (Aramis), Luke Pascalino (D’Artagnan), Marc Warren (comte de Rochefort), Tamla Kari (Constance Bonacieux), Alexandra Dowling (Anne d’Autriche), Maimie McCoy (Milady de Winter)
Diffusion anglaise : janvier 2015

Synopsis : Dans la France du XVIIe siècle, les aventures d’Athos, Porthos, Aramis et d’Artagnan, mousquetaires du roi déjouant les complots organisés par le comte de Rochefort.

Note 4.0
 
Coup de coeur

With the cardinal gone, I thought our world will be safer. Now I’m not so sure.

 

Après une première saison très réussie qui remettait au goût du jour les plus grands héros de Dumas, la BBC a diffusé de janvier à avril la suite des aventures d’Athos, Porthos, Aramis et d’Artagnan. Et globalement le résultat est à nouveau plus que satisfaisant, malgré un début de saison un peu en dessous de ce qu’on pouvait espérer. Même schéma se répétant constamment à la fin de chaque épisode, aventures moins passionnantes, mousquetaires peu efficaces et faillant trop souvent à remplir leurs missions : bref, les premiers épisodes laissaient planer un léger sentiment de déception, fort heureusement vite dissipé. La seconde moitié de saison se fait ainsi beaucoup plus maîtrisée et nous offre des épisodes mieux construits et mieux rythmé dans lesquels on retrouve enfin tout ce qu’on avait déjà pu apprécier dans la première saison. Cette fois encore, c’est l’Espagne qui demeure l’ennemi principal de la France, menacée par la présence d’un traître parvenu à s’immiscer dans les plus hautes sphères de l’état. Si les premiers épisodes reprennent le principe de la saison précédente (un épisode, une mission), la seconde partie tourne quant à elle essentiellement autour des répercussions que pourrait avoir sur l’ensemble des personnages la brève liaison entretenue entre Aramis et la reine neuf mois avant la naissance du Dauphin…

The Musketeers saison 2 scène

Malgré tout l’intérêt porté par le spectateur aux dangers et épreuves surmontés par nos quatre protagonistes, le point fort de la série demeure cette fois encore le développement de la psychologie des personnages. On retrouve ainsi dans cette seconde saison quelques épisodes consacrés au passé de certains mousquetaires, notamment Porthos qui a enfin l’opportunité d’en apprendre davantage sur son géniteur. En ce qui concerne les autres, ce sont essentiellement leurs histoires de cœur qui font l’objet de davantage d’approfondissement : Athos et sa relation tourmentée avec Milady (rapidement de retour, comme on pouvait s’y attendre) ; d’Artagnan et ses difficultés à convaincre Constance de quitter son époux et sa position ; et bien sûr Aramis, bouleversé par la naissance de son fil et son impossibilité à le revendiquer comme tel. Louis XIII se révèle cependant toujours aussi ridicule et se fait manipuler avec une facilité déconcertante tout en n’hésitant pas à tourner le dos à ses plus fidèles alliés sous le moindre prétexte. On peut également regretter l’absence de l’un des personnages phare de la première saison, le cardinal de Richelieu (Peter Capaldi), remplacé en tant que « grand méchant » de l’histoire par le comte de Rochefort (Marc Warren), lui aussi un peu trop caricatural à mon goût mais au final plus complexe qu’il n’y paraissait.

The Musketeers saison 2 scène 2

Une seconde saison en demi-teinte qui laissait présager une légère baisse de régime mais qui parvient heureusement assez vite à redresser la barre. C’est encore une fois un vrai plaisir d’assister aux aventures vécues par ce quatuor attachant, uni par une franche camaraderie qui ne tarde pas à se communiquer aux spectateurs. La BBC a d’ores et déjà annoncé une troisième saison pour janvier 2016, et j’ai bien hâte d’y être !

Voir aussi : Saison 1