480585_jpg-r_160_240-b_1_D6D6D6-f_jpg-q_x-xxyxx

Titre : Jamais de la vie
Scénario : Pierre Jolivet avec la collaboration de Simon Michael et Simon Moutairou
Réalisateur : Pierre Jolivet
Acteurs principaux : Olivier Gourmet, Valérie Bonneton, Marc Zinga, Bruno Benabar, Thierry Hancisse, Julie Ferrier, Jean-François Cayrey, Paco Boublard, Nader Boussandel, Vincent Debost
Date de sortie française : 8 avril 2015

Synopsis : Franck, 52 ans, est gardien de nuit dans un centre commercial de banlieue. Il y a dix ans, il était ouvrier spécialisé et délégué syndical, toujours sur le pont, toujours prêt au combat. Aujourd’hui il est le spectateur résigné de sa vie, et il s’ennuie. Une nuit, il voit un 4×4 qui rôde sur le parking, et sent que quelque chose se prépare… La curiosité le sort de son indifférence et il décide d’intervenir. Une occasion pour lui de reprendre sa vie en main…

Note 4.0

Vous en connaissez vous, des vies ou c’est facile tous les jours ?

Drame social, d’une grande noirceur, chaque personnage semble être au bord de l’asphyxie, ici on survit plus qu’on ne vit.

Cette France d’en bas, qui n’a que rarement la parole, Jolivet lui rend hommage, son personnage central y a cru, le boulot bien fait puis les luttes quand les plans sociaux arrivent. Il en est revenu blessé, cabossé, écœuré et peut être même honteux. Mis au placard, bon à rien. A 52 piges, c’est déjà fini ? Olivier Gourmet est une nouvelle fois magnifique Il n’a pas son pareil pour se fondre dans la peau de personnages souvent dans le dur, il donne une densité qui ne se relâche jamais. Lorsqu’il explose c’est seul, un long cri pour libérer toute cette souffrance, toute cette rancœur, toute cette rage. Et quand un coin de ciel bleu apparait (excellente Valérie Bonneton), un léger sourire laisse envisager qu’il ne faudrait presque rien pour y croire à nouveau, au moins un temps. Mais les nuages s’amoncellent bien plus vite, et peut-être que ce tour de piste sera le dernier.

Pierre Jolivet signe un film d’une belle tenue porté par un très grand Olivier Gourmet. Son meilleur film avec « Fred ».