013953_jpg-r_160_240-b_1_D6D6D6-f_jpg-q_x-xxyxx

Titre : Max et Lenny
Scénario : Fred Nicolas et François Bégaudeau
Réalisateur : Fred Nicolas
Acteurs principaux : Camélia Pand’Or, Jisca Kalvanda, Adam Hegazy, Pierre Salvadori

Récompenses : Jisca Kalvanda a obtenu le Prix d’interprétation féminine au Festival International du Film de Saint-Jean-de-Luz.

Synopsis : Lenny est une adolescente sauvage et solitaire d’une cité des quartiers nord de Marseille. C’est par le rap qu’elle exprime les difficultés de son quotidien. C’est aussi par lui qu’elle réussit à s’en évader. Un soir, alors qu’elle répète en cachette dans un chantier à l’abandon, Lenny rencontre Max, une jeune Congolaise sans-papiers qui tombe sous le charme de sa voix et de la puissance de ses mots.

Note 3.0

« -T’es ma petite sœur je te rappelle. Et alors, ça change quoi ? C’est ça j’ai qu’a te laisser crever « 

Fred Nicolas signe un film de belle facture.

Aidé par l’écrivain, scénariste, acteur François Bégaudeau, il nous offre un film plein de poésie dans une banlieue (les quartiers Nord de Marseille) pourtant bien loin de l’être. La rencontre de Lenny avec Maxine, jeune congolaise sans papiers, va raviver une flamme qui semblait à jamais éteinte. Les deux jeunes femmes se découvrent, s’encouragent. Malgré les difficultés d’une jeunesse honteusement oubliée par nos politiques, Maxine fait prendre conscience à Lenny de son talent d’auteur. Face à un quotidien sans horizon, l’envie de Lenny de se battre aussi pour retrouver sa fille dont elle a perdu la garde, est touchante et juste. Quand aux jeunes Camélia Pand’Or et Jisca Kalvanda, ces deux héroïnes, elles illuminent le film de leur présence.

« Max et Lenny » une histoire d’amitié pour redonner l’espoir malgré tout.