192032_jpg-r_160_240-b_1_D6D6D6-f_jpg-q_x-xxyxx

Titre : Hope
Scénario :Boris Lojkine
Réalisateur : Boris Lojkine
Acteurs principaux : Justin Wang, Endurance Newton, Dieudonné Bertrand Balo’o
Date de sortie française : 28 janvier 2015
Récompenses : Prix SACD de la Semaine de la Critique Cannes 2014

Synopsis : En route vers l’Europe, Hope rencontre Léonard. Elle a besoin d’un protecteur, il n’a pas le coeur de l’abandonner. Dans un monde hostile où chacun doit rester avec les siens, ils vont tenter d’avancer ensemble, et de s’aimer.

Note 4.0

Il faut courir ce jour-là, pour ne plus courir de ta vie

Deux migrants, Léonard le camerounais, Hope la nigériane sont bien décider à rejoindre l’Europe. L’amour s’installe et Léonard va tout faire pour réaliser leur rêves. Mais le racket, la violence sont autant d’obstacles à cet Eldorado qu’est l’Europe. L’exil, les souffrances endurées (et Dieu sait ce qu’endure la pauvre Hope), le viol, les humiliations, l’esclavagisme, Boris Lojkine film avec une grande justesse un chemin de croix sans le moindre voyeurisme, Hope subit, Léonard s’accroche pour offrir des jours meilleurs à son amour. Les moments de répit sont autant de moments de grâce (lorsque que les deux amants découvre le plaisir du corps ou lorsqu’ils croquent à pleines dents des oranges tout simplement comme un repas de fête) ces moments d’intimité sont magnifiés par la caméra de Boris Lojkine.

Un film dur, bouleversant, une histoire d’amour portée par deux acteurs non professionnels, eux mêmes migrants, d’une incroyable de justesse. Une belle claque !