Les Pingouins de Madagascar 2014

Titre : Les Pingouins de Madagascar
Réalisateur : Eric Darnell et Simon J. Smith
Budget : 132 M$
Date de sortie française : 17 décembre 2014

Synopsis : Les pingouins Commandant, Kowalski, Rico et Soldat sont capturés par la pieuvre Dave dans son repaire secret. Dave dit vouloir se venger des pingouins qui, lorsqu’ils sont arrivés au zoo de Central Park à New York, ont accaparé toute l’attention. Délaissé, Dave qui avait l’habitude de plaire aux enfants par des tours et grimaces erra de zoo en zoo toujours rejeté par les visiteurs et les gardiens… Dave décide alors de se venger et créé une machine qui permet de transformer en monstre hideux les êtres mignons que sont les pingouins. Les pingouins arrivent à s’échapper via une course poursuite endiablée à Venise. Alors qu’ils sont piégés, les pingouins sont sauvés de justesse par Le Vent du Nord, une organisation secrète composée de Eva, la chouette des neige, Dynamite, le petit phoque, un Ours polaire et Confidentiel, le loup leader du groupe. Le Vent du Nord a pour but d’aider des animaux qui ne peuvent pas s’aider eux-mêmes. Les pingouins doivent unir leurs forces avec le loup Confidentiel et son équipe pour arrêter Dave qui projette de capturer tous les pingouins de zoo sur Terre pour les transformer en d’atroces créatures afin qu’ils subissent le même rejet que Dave a enduré.

Note 2.0

Soldat, arrête de t’étouffer ! Oh, il nous aura tout fait.
==============================================
Quand il pète, il pète sec.

Film de Noël par excellence puisque visant surtout les enfants dans un contexte joyeux au possible, Les Pingouins de Madagascar surfe sur la vague des trois premiers films Madagascar.

Que dire pour débuter à part que les pingouins sont trop « trognons » ?!?! Sans révolutionner les effets graphiques, bien au contraire, ce film réussit au moins à nous rendre attirants cette petite colonie toute mignonne de pingouins reconvertis dans l’espionnage et l’aventure sous toutes ses formes.

Pour être tout à fait honnête, Les Pingouins de Madagascar se révèle être un film vraiment drôle pendant les 40 premières minutes. Humour décalé, répliques cinglantes et situations bien trouvées, le scénario ne cherche que peu à faire se régler une intrigue peu motivante car trop classique et préfère (ce qui est parfait pour nous) à justifier son statut de film humoristique. Cette première partie justifie totalement le prix de la place de cinéma.

La deuxième grosse moitié du film est largement plus classique avec un combat final à rallonge qui mène forcément à un fort ennui pour les plus adultes des spectateurs. On perd progressivement la fraîcheur des premières situations pour reprendre, même doucettement, une surenchère bien habituelle dans ce genre de film grand public.

Les Pingouins de Madagascar ne sont donc, évidemment, pas le long-métrage à ne louper sous aucun prétexte, mais ils constituent un divertissement que la bande-annonce nous laissaient parfaitement présager.