277325_jpg-r_160_240-b_1_D6D6D6-f_jpg-q_x-xxyxx

Titre : The Search
Scénario : Michel Hazanavicius
Réalisateur : Michel Hazanavicius
Acteurs principaux : Bérénice Bejo, Annette Bening, Maxim Emelianov, Abdul Khalim Mamatsuiev
Date de sortie française : 26 novembre 2014
Sélection Officielle : Festival de Cannes 2014

Synopsis : Le film se passe pendant la seconde guerre de Tchétchénie, en 1999. Il raconte, à échelle humaine, quatre destins que la guerre va amener à se croiser. Après l’assassinat de ses parents dans son village, un petit garçon fuit, rejoignant le flot des réfugiés. Il rencontre Carole, chargée de mission pour l’Union Européenne. Avec elle, il va doucement revenir à la vie. Parallèlement, Raïssa, sa grande sœur, le recherche activement parmi des civils en exode. De son côté, Kolia, jeune Russe de 20 ans, est enrôlé dans l’armée. Il va petit à petit basculer dans le quotidien de la guerre.

Note 4.0

Le film a été fraichement accueillit à Cannes et pourtant il porte une force et une émotion palpables du début à la fin.

Le film bascule même par moment dans le documentaire, Hazanavicius filme avec sensibilité les visages d‘une population abasourdie, hagarde, sous le choc d‘une guerre qui ne dit pas son nom. Le personnage d’Hadji est de ce point là absolument bluffant, jamais dans le jeu, il donne une densité incroyable à chaque scène. Il faut un cœur de pierre pour ne pas être ému par ce môme bouleversant. Le portrait du jeune homme embrigadé de force dans l’armée russe est lui aussi terriblement convaincant, sa transformation de jeune garçon en tueur déshumaniser fait froid dans le dos. Et nous éclaire sur le drame de la Tchétchénie, avec la bienveillance aveugle de l’Onu, laissant agir en toute quiétude une Russie manipulatrice et implacable (étonnant !)

Hazanavicius signe un virage à 180°, allez à la rencontre d’Hadji, Kolia, Raïssa, leur histoire vous met la boule à l’estomac et les larmes aux yeux.