Fox-Boy 1 La nuit du renard

Titre : La nuit du renard
Série : Fox-Boy, tome 1
Scénariste et Dessinateur : Laurent Lefeuvre
Éditeur : Delcourt Comics (Comics Fabric)
Date de publication : 24 septembre 2014

Synopsis : Alors qu’il fuit les représailles d’une bande de son lycée, Pol Salsedo, un adolescent Rennais, trouve refuge in extremis dans l’échoppe d’un mage. Devant l’arrogance du jeune homme, celui-ci le dote de pouvoirs aussi inattendus qu’étranges : Pol devient un renard-garou. Ravi dans un premier temps, il se trouve vite confronté à la réalité. Est-il détenteur d’un don du ciel ou d’une antique malédiction ? Pol découvre que les nouveaux et spectaculaires pouvoirs dont il se trouve investi ne vont pas sans lui poser quelques problèmes, super-héros vire très vite au cauchemar…

Note 3.0
 
Coup de coeur

Pourquoi les super-héros se déplacent en groupe ?
Si quelqu’un se marre en les voyant défiler… ils peuvent toujours se dire que c’est le voisin qui est visé !

Et oui, il fallait s’y attendre les « french comics » prennent le pouvoir, les super-héros s’adaptent à la française et les spécialités régionales (ici bretonnes) peuvent parfois très bien faire les choses ! Pourtant, avec Fox-Boy, vous verrez que tout cela ne correspond pas aux clichés que vous pourriez attendre et que nous n’avons absolument rien à envier à l’imaginaire américain qui nous envahit depuis bien trop longtemps.


Découvert dans les pages du FCBD 2014 de Delcourt, le personnage de Fox-Boy fait son entrée dans le catalogue de cette maison d’édition grâce au label Comics Fabric qui met en avant des comics « à la française ». Laurent Lefeuvre, fan inconditionnel de comics et breton, n’en est pas à sa toute première concernant ce personnage. « Peotr Louarn », le garçon-renard, a déjà eu plusieurs publications antérieures. Toutefois, ce premier tome chez Delcourt est un nouveau départ pour ce personnage, un « reboot » si vous préférez.

À défaut d’être l’adolescent parfait comme nous pourrions attendre de tout bon petit Français (humour !), Pol Salsedo aime surtout se vanter de son arrogance juvénile et humilier certains de ses camarades de classe pour le plaisir. Après une énième bravade et en vue d’éviter un règlement de comptes qu’il mériterait pourtant, il fuit à travers la fête foraine qui se tient dans les rues de Rennes. Une malédiction plus tard, il se retrouve doté de pouvoirs étranges qui le font devenir un… renard-garou !

Certes, donc, on retrouve un adolescent surpris de devoir gérer des pouvoirs extraordinaires qu’il a la tentation de vouloir mettre publiquement au service d’autrui, il y a clairement du Peter Parker dans certains de ses réflexes et il y a foncièrement du Batman et du Superman dans ses références verbales. Pour autant, le contexte rennais et les renvois à l’imaginaire breton (le renard un peu, mais aussi les apparitions de lumière au fond du fleuve, beaucoup plus marquantes) rendent déjà ce comics plus frais vis-à-vis des codes habituels. La scène d’accroche fait vraiment son office et, une fois passés les moments d’égarement classiques concernant les marques à prendre (costume, réactions familiales, premiers errements la nuit), l’ambiance est vraiment agréable entre quantité de scènes de nuit et des jeux de lumières urbaines (éclat de lune sur la ville, immersion dans une fête foraine, par exemple).

Fox-Boy n’est donc pas un comics parfait, mais c’est malgré tout un coup de cœur au moment de sa sortie, car il arrive au bon moment tout en proposant des références agréables et de bonnes pistes pour la suite. Comme vous le voyez, un nouveau badge s’invite dans la notation ; en effet, malgré la notation déjà existante, nous avons envie de faire des zooms sur certains coups de cœur. Ainsi, Fox-Boy est mon coup de cœur comics pour mes lectures d’octobre.

Autres critiques : Adlab (MDCU), Bastien R. (ActuSF), Del Poyo (Fant’Asie) et Yaneck Chareyre (Chroniques de l’Invisible)