134810_jpg-r_160_240-b_1_D6D6D6-f_jpg-q_x-xxyxx

Titre : Je voyage seule
Scénario : Ivan Cotroneo et Francesca Marciano
Réalisateur : Maria Sole Tognazzi
Acteurs principaux : Margherita Buy, Stefano Accorsi, Fabrizia Sacchi, Gianmarco Tognazzi
Date de sortie française : 9 juillet 2014

Synopsis : Irène vient d’avoir 40 ans. Elle n’a ni mari, ni enfants mais un travail dont tout le monde rêve : elle est « l’invitée surprise » des hôtels de luxe, ce client redouté qui note et juge incognito les standards des services hôteliers. En dehors de son travail, il y a sa sœur Silvia et son ex Andrea. Irène ne recherche pas la stabilité, elle se sent libre et privilégiée. Pourtant, un événement va remettre en question ses certitudes…

Note 2.5
 
 

La vie d’Irène semble idyllique. Voyager sans débourser un sous, logée dans des palaces à rendre jaloux, ça ressemble à un conte de fée. Mais voilà, sous les apparats, se cache une solitude qui commence à peser à notre globe trotteuse. L’amitié d’Andréa (ex amant, qui va devenir papa), et l’inquiétude grandissante de sa sœur Silvia, amènent Irène à se questionner.

Voilà un film qui promettait une réflexion intéressante sur un choix de vie libre, sans devoir ni comptes à rendre à personne. Mais si justement cette liberté était aussi synonyme de solitude ? Malheureusement si le film nous offre au passage de jolies cartes postales dans des endroits luxueux, il reste étonnamment froid (comme ces chambres d’hôtel). Le film de Maria Sole Tognazzi n’arrive jamais à s’élever au delà. On comprend bien les questionnements d’Irène mais on s’en moque malheureusement la plupart du temps. Reste quelques jolies scènes entre Margherita Buy et Stefano Accorsi qui nous empêchent de nous ennuyer sérieusement.

Un film qu’on regarde sans déplaisir mais sans grande passion non plus. Déception.