551922_jpg-r_160_240-b_1_D6D6D6-f_jpg-q_x-xxyxx

Titre : Comme le vent
Scénario : Heidrun Schleef, Marco Simon Puccioni, Nicola Lusuardi
Réalisateur : Marco Simon Puccioni
Acteurs principaux : Valeria Golino, Filippo Timi, Francesco Scianna, Chiara Caselli, Marcello Mazzarella
Date de sortie française : 18 juin 2014

Synopsis : Armida Miserere est l’une des premières femmes directrices de prison d’Italie. Régulièrement menacée de mort, elle n’a pas froid aux yeux et impose son autorité tout en s’appliquant à faire respecter les droits des détenus. À la fois forte et fragile, pugnace et sensible, elle rêve aussi d’une vie familiale sans histoire. Sa vie bascule le jour où son mari se fait brutalement assassiner par la mafia. Désormais sans attache, elle accepte la direction de prisons parmi les plus dures d’Italie, sans jamais renoncer à sa quête de vérité et de justice.

Note 3.5

Si je ne peux pas être une femme juste avec de la compassion pour les autres je ne peux plus vivre, je ne peux pas continuer ce métier.

Le film raconte en flashbacks la vie d’Armida Miserere, l’une des premières femmes directrice de prisons en Italie, et les drames qui vont émailler son destin jusqu’à son suicide.

Portrait de femme magnifique, plongée dans un univers carcéral miné par ces liens avec la mafia, rédemption par le théâtre, histoire d’amour fusionnelle, autant de sujets abordés par « Comme le vent » nouveau film italien sur nos écrans.

Le film de Marco Simon Puccioni est un film dur, d’ou les rares rayons de soleil sont vite balayés par l’âpreté de la vie. Armida Miserere lutte avec une conviction et un courage hors norme pour continuer son chemin, malgré les blessures personnelles.

Une histoire d’amour bouleversante, magnifié par Valéria Golino, de presque tous les plans qui rend par son jeu et l’émotion suscitée toute la force au film. Une femme courage, exemplaire jusqu’à son geste fatal. Quand à la mise en scène de Puccioni sobre, elle évite tout pathos.

C’est la gorge serrée que l’on quitte cette terrible histoire. Laissez vous porter par « Comme le vent » et par l’interprétation de Valéria Golino tout simplement magnifique.