La Décade de l'Imaginaire 2014 L'Atalante

Titre : Aknaktak
Auteur : Sylvie Denis
Éditeur : L’Atalante
Date de publication : 18 juin 2014 (à l’occasion de la Décade de l’Imaginaire 2014)

Synopsis : Pour la deuxième édition de la Décade de l’Imaginaire, place aux plumes féminines. De la science-fiction, de la fantasy en passant par le fantastique ou des textes qui transcendent les genres, plongez dans ces univers proches ou lointains, dystopiques ou, au contraire, pleins d’espoir. Il y est beaucoup question de fins et de commencements : une découverte lors d’un voyage de noces sur un monde-musée, un premier contact d’un genre particulier, une fin du monde vécue dans une petite chambre d’une maison de retraite, celle programmée dans l’ADN de tous les organismes terrestres. Ce sont ces récits et bien d’autres histoires que nous vous proposons de découvrir à travers des textes tantôt drôles, tantôt au rythme haletant qui enflammeront votre imagination.

Note 3.0

Que lui ferait-il s’ils trouvaient un moyen de remonter à la surface ? Rien de bien méchant. Il commencerait par l’écorcher vif avant de l’égorger et de le laisser se vider de son sang. Non sans lui avoir ouvert le ventre pour en sortir les entrailles, qu’il lui fourrerait dans la gorge, histoire de lui apprendre à les avoir condamnés à crever de faim dans cette masure au fin fond des profondeurs du monde, en un lieu que sans le moindre doute nul homme n’avait jamais visité.

Avec Aknaktak, Sylvie Denis clôt l’opération de L’Atalante de la Décade de l’Imaginaire 2014 en nous offrant une autre nouvelle appartenant à l’univers fantasy de « Haute-École ».

Comme dans Raoul des Crapauds, déjà proposée lors de la Décade de l’Imaginaire 2013, Sylvie Denis nous laisse que peu d’indices concernant son univers de « Haute-École » ; seul est certain le fait qu’un changement radical de gouvernance est survenu tout récemment dans ce haut-lieu de l’enseignement de la magie. Suite à la révolte d’Arik Renshaw, le jeune Ian et l’ancien directeur Hérus Tork se retrouvent dans une prison de « pierre des Anciens » filant droit vers le centre de leur planète.

Le fait que cette nouvelle soit quand même plus longue que les autres de cette opération numérique joue un rôle quant au développement des personnages et de l’action. De même, nous explorons avec eux un monde souterrain où la pierre semble régner en maîtresse absolue, ce qui donne un aspect forcément plus brut aux décors et qui rend l’onirisme bien moins présent dans ce récit. Le mystère s’épaissit au fil des découvertes du duo de départ, notamment autour de cet Aknaktak du titre, jusqu’à la chute plutôt logique, mais surtout fondatrice pour l’histoire de cette fameuse Haute-École.

C’est donc avec une nouvelle tendue et atypique que se termine la Décade de l’Imaginaire 2014, qui propose aussi en parallèle ce fameux roman Haute-École au prix numérique de 4,99€. L’univers fantasy de Sylvie Denis vous les bras.