075169_jpg-r_160_240-b_1_D6D6D6-f_jpg-q_x-xxyxx

Titre : Bird People
Scénario : Pascale Ferran et Guillaume Breaud
Réalisateur : Pascale Ferran
Acteurs principaux : Anaïs Demoustier, Josh Charles, Camélia Jordana, Roschdy Zem, Hippolyte Girardot, Anne Azoulay
Date de sortie française : 4 Juin 2014
Budget : 6 900 000 euros

Synopsis : En transit dans un hôtel international près de Roissy, un ingénieur en informatique américain, soumis à de très lourdes pressions professionnelles et affectives, décide de changer radicalement le cours de sa vie. Quelques heures plus tard, une jeune femme de chambre de l’hôtel, qui vit dans un entre-deux provisoire, voit son existence basculer à la suite d’un événement surnaturel.

Note 3.5

Huit ans qu’on attendait le nouveau film de Pascale Ferran. A Roissy, des milliers de personnes se croisent. Dans ce ballet incessant, deux personnages attirent l’attention. Gary informaticien américain, venu à Paris pour signer un gros contrat, et la discrète Audrey, jeune étudiante qui pour payer ces études fait des ménages dans un grand hôtel. Ils vont chacun à leur manière lâcher prise dans un monde devenu égoïste, intolérant.

Une entrée en matière formidable, Ferran s’incruste dans les cerveaux de ces humains lambda, nous fait entendre leur MP3, leur portable tels des robots, ils vont à leur occupations, sans le moindre regard pour l’autre. A l’heure des réseaux sociaux, de l’hyper connexion, jamais la solitude des grandes villes et l’indifférence de ces individus n’a semblé aussi évident. Puis Ferran filme Gary et Audrey dans leur tache quotidienne jusqu’au moment où chacun à leur manière, envisageront une autre possibilité à ces vies formatées et insipides. Pour Gary, une implosion de sa vie privée et professionnelle, pour Audrey un évènement fantastique lui donnera des ailes.

Pour apprécier ce film, il faut je crois accepter comme ces deux personnages, de se laisser transporter dans son univers poétique. Une nouvelle fois la direction d’acteurs est remarquable. Anaïs Demoustier éclaire de sa grâce le personnage d’Audrey tout comme Josh Charles celui de Gary. Ils sont à l’image du film justes et aériens. Même si l’évènement fantastique m’a un peu déstabilisé, Ferran réussit une nouvelle œuvre de grande qualité.

Laissez-vous tenter par « Bird People », film singulier, qui change d’un cinéma parfois bien trop calibré.