o-MARVEL-COMICS-facebook[1]

L’été approche à grands pas, et après un mois de mai chargé, celui de juin le semble tout autant, puisque les publications à ne pas rater se multiplient chez tous les éditeurs. Il faut pouvoir tout caser avant la relâche de juillet-août. Voici notre sélection du mois :

Walking Dead 20 Guerre totale

Walking Dead, tome 20 : Guerre totale (Delcourt Comics)
Robert Kirkman et Charlie Adlard, en doublant leur publication en VO, accélère le rythme de leur série-phare dans cet arc « All Out War » : la guerre entre le groupe de Rick et celui de Negan ne fait que commencer et il n’y aurait pas que des survivants ! Le 4 juin est donc l’occasion pour les habitués de reprendre leur dose régulière de Walking Dead en comics pour toujours 13,95€.

Avengers, Iron Man, Les Gardiens de la Galaxie et X-Men, tome 1 (Panini Comics)
Dès le 4 juin, également, Panini Comics engrange sa deuxième volée de sorties librairie concernant le tout récent Marvel Now ! Les Avengers de Jonathan Hickman, l’Iron Man de Kieron Gillen, les Gardiens de la Galaxie de Brian Michael Bendis et les X-Men de Brian Wood déboulent en cartonné pour un prix allant de 13 à 17€ selon le nombre d’épisodes proposés.

Shock Suspenstories, tome 1 (Akiléos)
Après les Tales from the Crypt, Akiléos poursuit son exploration des comics d’horreur des années 1950 en rééditant des œuvres de chez EC Comics. C’est ainsi Shock Suspenstories qui bénéficie de cette politique éditoriale intéressante : des récits à chute mêlant différents genres, voilà le programme pour ces six épisodes de 1952-1953 du duo Bill Gaines – Al Feldstein, avec plusieurs collaborateurs dont le mythique Jack Davis. Retrouvez dès le 5 juin ce volume qui lance une série prévue sur quatre tomes.

Fantastic Four par Mark Millar et Bryan Hitch (Panini Comics, Marvel Icons)
Le 4 juin sera aussi l’occasion de poursuivre l’initiative des Marvel Icons qui est de suivre un run particulièrement important sur des personnages capitaux. Après le lancement du Spider-Man par Joe Michael Straczynski, voici les Fantastic Four de Mark Miller et Bryan Hitch ! 440 pages pour 35,50€ et des aventures familiales contre des adversaires bien connues de cet univers.

Green Arrow & Green Lantern (Urban Comics, DC Archives)
Le run de Dennis O’Neil et Neal Adams sur Green Lantern fut particulier à plus d’un titre : non contents de l’associer, de manière non conventionnelle à Green Arrow, ils abordent qui plus est des sujets très peu communs dans l’univers des comics comme la crise économique, la drogue chez les jeunes, l’écologie dans notre société, etc. (13 juin, 35€ pour 368 pages).

Batman : Arkham Asylum (Urban Comics, DC Deluxe)
Nouveau DC Deluxe chez Urban Comics pour une nouvelle réédition d’un opus qui a fait date : l’Arkham Asylum de Grant Morrison et Dave McKean instille la folie dans l’esprit de Batman comme dans celui du lecteur, un récit machiavélique dans les murs du pire asile du DC Universe (13 juin, 19€ pour 216 pages).

X-O Manowar, tome 3 (Panini Comics, 100% Fusion Comics)
Les titres Valiant, publiés par Panini Comics, font de plus en plus d’adeptes et X-O Manowar en est une des séries-étendards. Le wisigoth du Ve siècle, Aric, poursuit sa fuite en avant en défendant la Terre à l’aide de son armure extraterrestre. Les épisodes 9 à 14 de Robert Venditti, Trevor Hairsine et Cary Nord sont ici collectés en 160 pages pour 16€, à paraître le 18 juin.

Tony Chu, détective cannibale, tome 8 : Recettes de famille (Delcourt Comics)
Tony Chu poursuit son petit bonhomme de chemin sous l’égide de John Layman et Rob Guillory. Ce huitième tome de 144 pages est l’occasion de replonger dans l’histoire familiale de Tony, notamment sa sœur jumelle morte assassinée (18 juin, 15,95€).

Ten Grand, tome 1 : D’amour et de mort (Delcourt Comics)
Encore le 18 juin sortira une nouvelle série de Joe Michael Straczynski, Ten Grand : la descente aux enfers d’un mafieux tiraillé, au beau milieu du Paradis, entre le Bien et le Mal, dont le seul but est de revoir son amour perdu (15,95€ pour 160 pages).

Aquaman, tome 3 : La mort du roi (Urban Comics, DC Renaissance)
Après le crossover rythmé avec la Justice League, Le Trône d’Atlantide, Geoff Johns renvoie Aquaman à la mer pour protéger ce coup-ci l’Atlantide d’un de ses anciens rois. Encore une occasion de voir Aquaman en héros hanté par son passé, mais largement assez fort pour confronter tout le monde à la fois (20 juin, 19€ pour 216 pages). De l’autre côté, et toujours parmi les DC Renaissance, faisons connaissance avec la Justice League of America, censée servir de contrepoids à la première Justice League, un album qui peut être lu sans grande connaissance de l’univers alentour, ce qui est toujours intéressant à noter (13 juin, 17,50€, 176 pages).