518hPEen2hL__SL160_

Titre : Solo, une nouvelle aventure de James Bond
Auteur : William Boyd
Éditeur : Le Seuil
Date de publication : 6 mars 2014

Synopsis : 1969. Espion chevronné, membre surdoué des services secrets de Sa Majesté, James Bond célèbre ses quarante-cinq ans avec une mission peu ordinaire : mettre un terme à la guerre civile qui déchire le Zanzarim, petit pays d’’Afrique occidentale. Aidé par la ravissante Grâce mais piégé par les forces rebelles, il est grièvement blessé. Dès lors, il ignore les ordres de M, son énigmatique patron. Poussé par un désir téméraire de vengeance, il s’’engage en solitaire dans une folle aventure, qui l’’emmène à Washington. Il y découvre un réseau d’intrigues géopolitiques et devient le témoin d’’autres atrocités. 007 tient sa revanche. Mais aura-t-il vraiment raison de son ennemi, l’’homme aux deux visages ?

Note 3.5

-Ça vous va si je vous accompagne ? suggéra Bond spontanément.
Breed lui jeta un regard en biais …
« Tu t’es déjà battu, toi ? »
Bond eu un sourire las. « La Seconde Guerre mondiale, vous connaissez ? »

L’agent 007 est de retour. A des années lumière du Bond cinématographique. Une nouvelle mission l’emmène au Dahum, région en guerre qui espère obtenir son indépendance. Mais beaucoup d’intervenants essayent de tirer profit de la situation (c’est souvent le cas en Afrique). L’agent au permis de tuer, va devoir la jouer Solo.

Sous la plume de W.B. on trouve un Bond bien plus complexe que ne le montre depuis des années les adaptations sur grand écran. Si Bond est toujours aussi élégant et charmeur, on y découvre aussi un personnage solitaire, avec des envies de froide vengeance, porté généreusement sur le whisky et les clops. Un homme de chair et de sang avec ses doutes et ses questionnements. Comme l’intrigue est bien ficelée , le roman est vraiment passionnant. Boyd a pris visiblement beaucoup de plaisir à se glisser dans les traces du célèbre agent crée par Ian Fleming, et comme c’est un bon camarade, il sait le partager avec beaucoup de savoir faire.

Boyd, my name is Boyd. Un excellent moment de lecture.