Spider-Man & Fantastic Four Marvel Best Sellers

Titre : Spider-Man and the Fantastic Four
Scénariste : Christos N. Gage
Dessinateur : Mario Alberti
Éditeur : Panini Comics (Marvel Collector)
Date de publication : 18 avril 2014 (2010 en VO chez Marvel Comics)

Synopsis : Les… Cinq Fantastiques ! Spider-Man et les Quatre Fantastiques se connaissent depuis l’aube de l’univers Marvel. Revivez ici leur rencontre historique en replongeant dans le passé des plus célèbres champions de la Maison des Idées.

Note 3.0

[La Torche Humaine, sous les traits de Docteur Fatalis, signant des traités avec les voisins de la Latvérie :]
Voilà. Vous avez notre charbon en échange de Lederhosen à vie. Et vous, le Suisse… Je vous laisse mes robots tueurs contre un camion de chocolats et quelques jolies ambassadrices blondes.
J’ai aussi une machine à voyager dans le temps ! Contre une Maserati !

La collection « Marvel Best-Sellers » devient subitement la collection « Marvel Collector » et ce Spider-Man and the Fantastic Four en est le premier bénéficiaire, après pourtant avoir déjà été publié en 100% Marvel il y a moins de trois ans.

Ce nouveau bimestriel, Marvel Collector, propose encore des rééditions kiosque de titres déjà sorties en librairie (ici en 100% Marvel). C’est l’occasion de faire un saut dans le passé de l’univers Marvel pour découvrir l’alchimie entre ces deux entités fortes.La mini-série de Christos N. Gage et de Mario Alberti est d’ailleurs à une histoire de 1976 et même une autre de 1961 !

Spider-Man and the Fantastic Four ou l’histoire mouvementée d’une relation inter-super-héroïque ! Ces deux « entités » que sont Spider-Man et les Quatre Fantastiques ont ainsi cohabité depuis longtemps à travers leurs aventures de super-héros, le fil rouge de ce comics est d’ailleurs la particularité de la relation fusionnelle entre cette famille hétéroclite et cette jeune araignée solitaire. Mais ce ne sont pas les seuls super-héros que nous y croisons puisque Hulk, Wolverine et Ghost Rider sont aussi de la partie le temps d’une petite aventure.

Nous avons là un comics de « deuxième découverte », disons : il ne met pas en scène les débuts de Spider-Man ou des Quatre Fantastiques, mais permet de comprendre leur univers concomitant sans en connaître tous les tenants et les aboutissants. Si le dessin peut déstabiliser de temps en temps par sa simplicité, saluons au moins de ce côté-là l’intérêt de la couverture, que je trouve très réussie.

Bref, un comic sans intérêt stratégique mais très intéressant en soi, qui porte cette idée captivante de relier chaque histoire dispersée par un point commun à découvrir en fin de volume…