Dimension de capes et d'esprits tome 2

Titre : Dimension de capes et d’esprits, tome 2
Anthologiste : Eric Boissau
Auteur : Jean-Michel Archaimbault (« Les Cométaires d’Aurigalle ») ; Jacques Baudou (« Lagardère et la Chasse Galerie ») ; Jean-Michel Calvez (« Traverso ») ; Fabien Clavel (« Une aventure de Don Juan ») ; Lionel Davoust (« Les Questions dangereuses ») ; Micah Harris (« La Papesse d’Avignon ») ; Michel Pagel (« Dans la Lumière, Je viendrai ») ; Xavier Penin (« Cent Âmes pour un roi ») ; John Shirley (« Les deux panaches de Cyrano »)
Éditeur : Rivière blanche
Date de publication : 2011

Synopsis : Dans ce deuxième volume plein d’aventure, d’action, et de mystère de « Dimension de capes et d’esprits », vous découvrirez le fantastique résultat de mystérieuses expériences alchimiques conduites sous Louis XV ; vous retrouverez des héros fabuleux tels Lagardère, D’Artagnan, Cyrano de Bergerac, et Solomon Kane, de diaboliques vilains tels le Cardinal de Richelieu, le sorcier Alcandre et la superbe Fausta, et même le grand séducteur Don Juan confronté à l’Éternel ; vous lirez une lettre d’outre-tombe, entendrez une musique qui adoucit les meurtres et assisterez à la naissance et la mort des Rois…

Note 2.5

Il frissonne, et ça n’est plus seulement de froid. Il a peur, peur de les rejoindre, peur que le grand froid ne le rattrape et le fige lui aussi dans sa gangue jusqu’à ce qu’il ne soit plus qu’une viande avariée de plus parmi des milliers d’autres. Des milliers de corps roidis, anonymes, et que les deux partis viendront rechercher demain, chacun ses morts, juste reconnaissables à leur uniforme, afin de les enterrer dans une immense fosse commune. Mais il ne veut pas en être, il ne veut pas y être, dans la fosse commune, dévoré vivant par les vers, les seuls grands gagnants de l’affrontement. Pas lui, non. (Jean-Michel Calvez, Traverso)

Athos, Porthos, Aramis, d’Artagnan, Richelieu… autant de noms rendus célèbres par les récits de Dumas et autres romans de cape et d’épée qui auront marqué n’importe quel lecteur amateur d’histoire et d’aventure. C’est à ces histoires qu’Eric Boissau entend rendre hommage dans ce second volume de « Dimension de capes et d’esprits », anthologie de fantasy historique consacrée à la période moderne et mettant en scène mousquetaires, alchimistes, soldats ou encore héros littéraires. Bien que sympathique, le premier opus ne m’avait pas particulièrement emballé et malheureusement le second se révèle encore moins convaincant. La première raison est à chercher du côté du manque de diversité des décors, la quasi totalité des nouvelles se déroulant dans la France de Louis XIII ou Louis XIV et mettant en scène des héros déjà célèbres tels que Lagardère, Cyrano ou encore Don Juan. Autre problème, la plupart des auteurs paraissent essentiellement miser sur l’ambiance au dépend de l’intrigue : on incorpore au récit deux ou trois personnages historiques, on soigne le style afin qu’il colle le plus possible à celui des récits de Dumas et autres, on saupoudre le tout d’un peu d’action, et on obtient des textes souvent creux reposant sur une idée bancale.

Mais n’exagérons rien, car certaines nouvelles restent malgré tout très agréables à découvrir. C’est notamment le cas de « Traverso » de Jean-Michel Calvez, récit consacré aux mésaventures d’un soldat musicien devenu cul-de-jatte suite à un curieux incident survenu sur le champ de bataille. Le style y est soigné, l’intrigue pour une fois originale, et même si le final se révèle plutôt convenu, le tout demeure malgré tout de très bonne facture. Xavier Penin nous offre également un texte sympathique avec « Cent Âmes pour un roi » consacré à la conception du célèbre Louis XIV et au rôle qu’y aurait joué Satan. On peut également saluer les contributions de Fabien Clavel qui reprend dans « Une aventure de Don Juan » son héros fétiche, déjà mis en scène dans le roman « L’Antilégende », et de Lionel Davoust qui signe avec « Les Questions dangereuses » une nouvelle qui, si elle n’est pas parvenue à me séduire, n’en demeure pas moins amusante et originale. Petite déception toutefois en ce qui concerne Michel Pagel, auteur que j’affectionne d’habitude beaucoup mais qui m’a semblé ici un peu en panne d’inspiration.

Bien que composée de quelques bons textes et malgré la présence d’auteurs chevronnés, cette seconde anthologie de fantasy historique peine à se hisser au niveau du premier volume de « Dimension de capes et d’esprits ». L’initiative de la maison d’édition Rivière blanche demeure cela dit louable et semble d’ailleurs porter ses fruits puisqu’un troisième volume serait actuellement en préparation. Affaire à suivre, donc…

Voir aussi : Tome 1