Wolf-Man 3

Titre : Wolf-Man, tome 3
Série : Wolf-Man, tome 3 (The Astounding Wolf-Man)
Scénariste : Robert Kirkman
Dessinateur : Jason Howard
Éditeur : Glénat Comics
Date de publication : 1er juin 2012 (2010 en VO chez Image Comics)

Synopsis : Gary Hampton est un riche homme d’affaires pressé, dont la vie va être bouleversée le jour où il se fait agresser par un loup-garou dans les bois. Petit à petit, il va devenir une créature de la nuit et devra apprendre à maîtriser ses pouvoirs et ses pulsions. Il va aussi découvrir progressivement un monde occulte où les lycanthropes vivent en clans rivaux, et prendre conscience de l’existence d’autres monstres tels que les vampires…

Note 3.5

Il a été touché par la terrible malédiction de se transformer en monstre… de perdre son humanité. Et son premier réflexe a été d’utiliser ses pouvoirs au service des autres.
C’est peut-être ça qui a tout gâché. Son désir de venir en aide à autrui lui a masqué le danger réel de sa situation. Je n’en sais rien, mais je sais que votre père avait déjà sauvé bien des vies, y compris la mienne, avant même de devenir un super-héros.

Déjà les trois quarts de la série Wolf-Man de passés… ça file bien trop vite finalement !


Dans ce troisième tome, Gary Hampton doit enfin faire face à ces démons ainsi qu’à l’ensemble des ennemis qu’il a semés en chemin lors des deux premiers tomes, alors autant dire qu’il va avoir du boulot, et pas qu’un peu ! En effet, les petites intrigues dessinées au couteau par Robert Kirkman n’étaient pas toujours très subtiles, mais en revanche elles se faisaient attendre et ce troisième tome vient répondre à ces attentes. Tant du point de vue émotionnel que du point de vue de l’action, ça bouge ici ! Attention tout de même, ne nous emballons pas de trop : Kirkman fait du Kirkman, ne vous attendez pas à du sensationnel, mais disons que cela suit bien son cours.

De son côté, Jason Howard poursuit habilement sa montée en puissance. Les visages à forme humaine sont désormais vraiment expressifs et il nous livre en plus de magnifiques couvertures, dont celle choisie ici par Glénat Comics, pour ce troisième tome, qui est ma préférée sur toute la série, car à la fois sombre et puissante. Ces deux derniers aspects justifient d’ailleurs complètement le fait que Wolf-Man m’ait bien plus attiré qu’un Invincible qui me semble, de loin, d’une convenance ahurissante, mais je me trompe peut-être (sûrement, d’ailleurs).

Bref, c’est beau, c’est tonique et sanguinolent : ce troisième tome est un climax réussi pour cette courte série !

Voir aussi : Tome 1 ; Tome 2 ; Tome 4