v_2707318574

Titre : Apprendre à finir
Auteur : Laurent Mauvignier
Éditeur : Les Editions de Minuit
Date de publication : 2000
Récompenses : Prix Wepler 2000, Prix du Livre Inter 2001 et Prix du deuxième roman 2001.

Synopsis : Suite à l’accident de son mari, une femme décide de le reconquérir, de profiter de sa convalescence pour tout recommencer… alors que la partie est définitivement perdue. Un roman superbe sur la « schizophrénie » de la douleur amoureuse.

big_4

Pourquoi tu ne dis pas : je sais, je sais bien que nous deux c’est perdu. C’est si dure que ça, dire ça, quand on est un homme ? Mais moi, est-ce que je pourrais te dire ça à toi ? Avec mes mots qui ne te touchent jamais, dis, puisque de moi rien ne te touche, maintenant, ni mes paroles, ni mes mains..

« Apprendre à finir » est une longue plainte d’une femme blessée, par un mari auquel elle a tout donné, pourtant celui-ci est parti voir ailleurs, comme si le temps, inexorablement, distendait l’amour. Et puis, un jour, un accident le ramène au bercail après une longue hospitalisation. Cette femme qui, dans un monologue intérieur au bord de la folie, reprend espoir, voit dans ce signe du destin la chance, peut-être, de récupérer l’homme aimé, malgré ses trahisons, ses mensonges, son indifférence. Mauvignier signe un magnifique roman sur la souffrance d’une femme bafouée, mais qui est prête, coûte que coûte, à saisir cette ultime opportunité de retrouver cet homme qui ne la mérite pas. Une plongée dans des sentiments contradictoires, ou Mauvignier, avec un talent narratif remarquable, joue avec les mots mais aussi les silences, les ruptures de ton, avec des phrases d’une grande justesse. L »émotion est là, palpable , qui vous oppresse, vous touche, vous remue.

Un cri intérieur déchirant, avec l’espoir de retrouver, peut-être, un semblant de bonheur.